Le Forum n’est pas un mouvement pour les droits des migrants, mais plutôt un mouvement pour changer les politiques migratoires nationales et européennes, qui provoquent aujourd’hui des dommages et des violations de l’État de droit et du tissu démocratique dans nos sociétés.

Changer les politiques migratoires signifie améliorer les politiques sociales et culturelles pour nous tous.
Changer les politiques migratoires signifie améliorer la politique étrangère et les stratégies de coopération de l’Italie et des pays européens.

Le Forum “Pour changer l’ordre des choses” est né le 3 décembre 2017 avec une assemblée nationale de plus de 500 personnes à Rome, et s’est élargi pendant de ces six mois pour inclure plus de vingt associations et mouvements de 10 régions italiennes (Piémont, Lombardie, Trentin Haut Adige, Veneto, Emilia Romagna, Marche, Toscane, Lazio, Campania, Basilicata).

Nous avons réuni nos forces pour relancer des propositions claires, concrètes mais aussi courageuses de changement dans la société. La campagne traverse tout le pays de Caserte à Bardonecchia, en passant par Paris, où il y a un grand mouvement français, les États généraux des migrations, qui va dans le même sens que nous.

Lire le Manifeste du Forum “Changer l’ordre des choses”